7 raisons pour visiter le delta du Mékong pendant la saison des Crues


Chaque région ses propres attractions, ceux qui suscitent l'intérêt d’y découvrir. Quant au delta du mékong, il demeure une particularité que l’on trouve pas ailleurs
 

1. Facile à arriver

Il est accessible par la voie routière, en revanche, les routes sont actuellement bien au profit de vos itinéraires. Voici les itinéraires proposés pour à votre service pour découvrir le delta du Mékong
De Ho-Chi-Minh-ville, vous avez plusieurs choix, sois empruntez l’autoroute Saigon-Trung Luong, soit route nationale 1A,80,90 pour arriver à An Giang, la région de crues, dans la quadrilatère Long Xuyen
D’autres nouvelles voies placés juste au long des canaux de la Pleine de joncs tels que : route nationale 62, route 11, route provinciale DT317, DT831 vous donnent accès aux sites d’attraction à Dong Thap
2. Économie du temps
Il ne vous faut que  2 ou 3 jours ou même 1 jour pour vous faire l’expérience dans le delta du Mékong
Les sites d’attractions à compter 2h aller-retour, faisables dans la journée tels que : Tan Lap, xeo Quyt, Gao Giong , Tram Chi, Tam nong
Si le temps vous permet, les sites touristiques à An Giang ne vous decoivent pas à savoir Tram Tra Su, Bung Binh Thien, Vam Nao
3. Économie d’argent       
Ici, la vie ne coute pas cher, d’ailleurs la nature y offert une terre riche, un climat douce, avec un bon nombre des produits agricols , des fruits, donc vous ne risquez pas de dépenser beaucoup.
À présent, les voyages à forfait  à 500 milles dongs environ, aller-retour dans la journée sont très convenable aux jeunes voyageurs
4. Plusieurs attractions touristiques

Un bon nombre des sites touristiques  du delta du Mékong pendant la saison des Crues sont à votre choix :
Admirer un paysage exotique des champs inondés s'étendent à l’infini, quelques fois, des fleurs de lotus, de nénuphar ou des joncs s'entrevoient  sous l’eau
Naviguer en barque à moto sur les jacinthes toutes verts, traverser des forêts immenses, embarquer la sanctuaire d’oiseaux et observer à vos propres yeux un spectacle vivant des innombrables oiseaux, cigognes : faire le nid, couver les œufs, donner la becquée tout en visitant la forêt de cajebutier Tram Su ou le Resort d’écosystème Gao Giong
Cueillir des fleurs de colibri végétal en dinghy ou découvrir la vie quotidien des Cham musulmans à Binh Bung Thien
Admirer des Grues antigones et des espèces volatiles rares inscrit dans la liste des animaux en voie d’extinction ; faire l’expérience d’une vie de pêcheur avec des activités tels que teindre le carrelet, pêcher à la nasse au parc national de Tram chim
5.  Spécialités exotiques du delta de Mékong seulement pendant la saison des Crues
Les fruits de la saison des Crues que l’on ne peut pas manquer tels que les cyprinidés( ca linh), les fleurs de colibri végétal, qui  sont les ingrédients principales des spécialités à noter « fondu du cyprinidé à la fleur de colibri végétal, « ophiocéphale maculé flambé dans la feuille jeune de lotus » « riz rouge au graine de lotus »..
6.  Découvert de la vie des pécheurs pendant la saison des Crues

En général, les saisons des crues annuelles commencent en juillet ou en août à peu près. La crue cause des catastrophes pour les autres régions, mais pour le delta du Mékong, la crue mène une vie plus « aisée » pour ses habitants
Déjà, la vie quotidienne des habitants sont remplis d’activités. À cette saison, ils sont plus d’autant plus occupés pour vivre avec « la crue », de circuler plus en jonque ou en canoë, d’avoir plus d’achat et vente sur le marché flottant ; ainsi, ils devaient changer le mode de vie, de production à partir desquels se produisent les nouveaux métiers : récolte de riz de nuit, tricote de carrelet,           
7.  Vécu d’une saison des crues au delta du Mékong 
 
Pour comprendre mieux la saison des crues, outre des attractions touristiques, incarner en paysan dans son authenticité vous fera certainement une bonne expérience.
Plusieurs sites vous proposent des activités comme cueillir la fleur de colibri végétal, pêcher les cyprinidés par carrelet, pêcher à la nasse, chasser le riz de « fantôme » en barque à moto.
Alors, qu’est ce qui vous empêche à  ne pas encore faire vos bagages pour partir au delta du Mékong à cette saison.

Retournez à l'accueil: http://circuit-moto-vietnam.com/